L’Art à la portée de clic

Du musée d’art Moderne de la ville de Paris au Petit Palais en passant par Le Carnavalet, dont la réouverture est annoncée pour le printemps prochain, quatorze musées parisiens donnent un accès numérique et gratuit à plus de 150 000 œuvres. Objectif affiché, favoriser la lisibilité de ces collections peu ou mal connues. 

Révolution dans le monde de l’art français, après les États-Unis et les Pays-Bas notamment, qui offrent de télécharger gratuitement via internet les œuvres appartenant aux collections du Metropolitan Museum à New York ou du Rijksmuseum à Amsterdam, Paris entre dans la danse. L’institution française, Paris Musées, qui regroupent quatorze établissements culturels de la ville de Paris, met à disposition plus de 150 000 images représentant tableaux, gravure ou sculptures.

Cette ouverture de données « garantit le libre accès et la réutilisation par tous de fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière, pour un usage commercial ou non. » C’est en tout cas ce que précise l’organisme parisien dans son communiqué de presse. 

Pour découvrir ces merveilles, rien de plus simple. Il suffit de se connecter sur le site des collections de l’institution parisienne, et, par le biais d’un moteur de recherche, c’est un véritable trésor qui s’offre à nos yeux. Il faut certes être un peu inventif, associé artiste et établissement, pour afficher, toutes les œuvres correspondantes. Loin de n’être qu’une plateforme de téléchargement en haute définition, l’outil permet d’obtenir De nombreuses informations, telle que la taille, la date de réalisation ou encore les matériaux utilisés. 

Bien qu’aucune contrainte ne soit associée à l’utilisation et à la diffusion de l’image, Paris Musées engage les internautes à citer la source et les informations sur l’œuvre et ainsi  » favoriser l’augmentation de la visibilité des œuvres et la connaissance des collections en France et à l’étranger. » Qu’attendez-vous pour vous laisser tenter et égayer vos réseaux sociaux avec un Monet, un Modigliani ou un Rubens ?

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore


Paris Musées
27 Rue des Petites Écuries
75010 Paris

Crédit photos
Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt, effet d’hiver de Claude Monet, Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris © CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
Femme aux yeux bleus d’ Amedeo Modigliani, Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris © CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
Portrait de Sarah Bernhardt de Georges Jules Victor Clairin, Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris © CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
L’Enlèvement de Proserpine de Pierre Paul Rubens, Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris © CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut