Féminin-Masculine, un sacré bordel

Face au sexisme ambiant, l’explosif duo, Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth, invite dans A vue à une réflexion profonde et poétique sur la place de la femme dans notre société. Inversant les rôles, les deux artistes pulvérisent, avec humour et grâce, les stéréotypes, les limites de la théorie genre. Savoureux !

La salle, à peine ouverte, le spectacle a déjà commencé. Différents espaces, imaginés par la talentueuse Emmanuelle Bischoff, se dessinent sur scène, un bureau, une salle d’attente, etc. Un homme et une femme se font face, immobiles, stoïques. Le premier porte un costume trois pièces des plus stricts. La seconde une robe et des chaussures à talons. Les codes, les stigmates archétypaux de notre société dite moderne sont parfaitement respectés. A l’exception près que lui est en fait, elle. Et inversement.

Mélange des genres

Le ton est donné. La révolution est marche. Comment se faire respecter dans un monde encore et toujours régit par des règles patriarcales ? En empruntant les habits, les comportements masculins. Avec une pointe de dérision et de mordant, Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth s’amusent à dénoncer les préjugés, à déjouer les pièges d’un monde où tout est fait pour l’homme, et bien peu pour la femme. L’humour est poétique, ravageur. Les gestes ont autant d’importance que les mots. 

Un ballet burlesque

Naviguant avec aisance entre danse et théâtre, le duo de choc à la tête de la Compagnie Toujours après minuit brouille les frontières, refuse tout catalogage. S’appuyant sur le texte commandé à Jean-Luc A. d’AscianoBrigitte Seth et Roser Montlló Guberna transforment l’espace de jeu en une arène où les sexes s’affrontent, se confrontent et s’entremêlent pour plus d’altérité. Elles ont le bagou, l’allant et font fi avec une grâce folle de toutes certitudes. Abordant la réalité du monde par le prisme d’un beau rêve où tout semble possible, elles nous entraînent dans leur univers plein d’extravagance, d’étrangeté, de sensualité charnelle. 

Par-delà les normes

Démultipliant les identités, passant du singulier au pluriel, de l’homme à la femme, nos deux complices de 30 ans repoussent les frontières de la bien-pensance, d’une normalité étriquée. En compagnie de l’épatant Sylvain Dufour, qui signe aussi les perruques, l’impayable Brigitte Seth et l’inénarrable Roser Montlló Guberna invitent à une danse de la joie, à une fête placée sous le signe de la tolérance. Grimaçant, forçant la pantomime, le tonitruant et ineffable trio fait mouche. En titillant nos consciences à leur entournure, il pousse à penser différent, à accepter l’autre dans sa diversité, sa pluralité. 

Bien qu’objet théâtral non identifié, A vue est un spectacle rare, féroce autant que délicat, percutant autant qu’organique. Usant de clownerie, de drôlerie, Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna touchent sans brusquer, émeuvent sans pathos, ni apitoiement. Une ode puissante à la vie, une transmutation des sexes fascinante, captivante.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – envoyé spécial à Strasbourg


A vue de Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth
Pole-Sud – CDCN de Strasbourg
1 rue de Bourgogne
67100 Strasbourg
Le 10 mars 2020 à 20h30
Durée 1h15 environ

Mise en scène et chorégraphie de Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth assisté de Jessica Fouché
avec Sylvain Dufour, Roser Montlló Guberna, Brigitte Seth
Texte de Jean-Luc A. d’Asciano
Scénographie d’Emmanuelle Bischoff
Lumière de Guillaume Tesson
Musique et vidéo de Hugues Laniesse
Perruques de Sylvain Dufour
Costumes de Sylvette Dequest

Crédit photos © Christophe Raynaud de Lage

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut