Une Laborieuse Entreprise d’Hanokh Levin. mise en scène de Laurent Brethome. Festival Esquisses d’été de La Roche-sur-Yon © Gérard Llabrès

Le couple brocardé de Levin délicieusement assaisonné par Laurent Brethome

Dans le cadre du Festival Esquisses d’été de La Roche-sur-Yon, qu’il organise chaque année, depuis 20 ans, Laurent Brethome retrouve avec un plaisir non dissimulé l’écriture tendrement acide d’Hanokh Levin. Autopsiant un couple de cinquantenaires épuisés par le quotidien, l’auteur israélien signe un texte burlesque et âpre, dont le metteur en scène yonnais s’empare allégrement. Une crise conjugale particulièrement délectable !

Au cœur de la ville, devant le jardin des compagnons, qu’il investit tout l’été, Laurent Brethome, sourire caché derrière le masque de rigueur en cette période de pandémie, accueille les soixante spectateurs conviés à assister à une représentation de sa dernière création corona-compatible. Afin de respecter les règles imposées par la mairie, chacun se voit prendre sa température avant de pénétrer dans l’enclos de verdure. Les sièges sont séparés les uns des autres de plus d’un mètre. Pas question de les bouger, la consigne est stricte. Enfin à sa place, chacun peut se mettre à l’aise. 

La terrible usure du couple
Une Laborieuse Entreprise d’Hanokh Levin. mise en scène de  Laurent Brethome. Festival Esquisses d’été de La Roche-sur-Yon © Gérard Llabrès

Sur une estrade bleu nuit, rappelant les gisants des rois à la basilique de Saint-Denis, deux corps sont étendus. Emprisonnés dans de la cellophane, ils ne peuvent se mouvoir. Sont-ils endormis ou déjà trépassés ? la question se pose. Le couple, on va le découvrir, est au bord de l’agonie. Yona Popokh (inénarrable Philippe Sire) se réveille en sursaut. Une crise d’angoisse torture la tranquillité de son sommeil. Il n’en peut plus de la vacuité de son existence, de la présence à ses côtés de sa femme Leviva (épatante Rejane Bajard). Il rêvait d’une autre vie, loin des basses contingences du quotidien. A l’aube de sa retraite, l’homme ne peut plus se mentir, il doit partir, quitter son épouse véritable poids mort, qui lui rappelle chaque jour ses échecs. 

Cruauté des mots 

Velléitaire, furieux contre lui-même et incapable d’aller jusqu’au bout de ses actions, Yona déverse un tombereau d’insanités, de petites méchancetés et de grandes vilénies à cette pauvre Leviva, qui ne demandait rien, à part peut-être continuer son somme réparateur. Rien ne semble arrêter le flot de reproches et de piques acerbes, ni les larmes de la pauvre femme, ni son hébétude. Mais plus fine qu’il y apparait, cette dernière n’a pas dit son dernier mot. Mettant en marche la fameuse malice pour les uns, perfidie pour les autres, des femmes, elle va retourner la situation comme une crêpe. Elle sera aidée à son corps défendant, par l’arrivée impromptue et mal venue de Gunkel (ineffable Dominique Delavigne), un voisin pouilleux limite SDF. 

Humour noir 

Le verbe est acide, rugueux. Mais comme toujours chez Hanokh Levin, l’ironie n’est jamais loin. Derrière les propos amers se cachent toujours une tendresse, une drôlerie burlesque. S’appuyant sur la force comique et cocasse du texte, Laurent Brethome signe un spectacle haut en couleurs où l’on touche du doigt une angoissante et lucide réalité, mâtinée heureusement de loufoquerie potache. Dans sa manière de monter tambour battant l’horrible décrépitude de ce vieux couple, il y a une vraie jubilation, un vrai plaisir d’entremêler faits divers et fiction. Interloqué par les études post-Covid qui ont montré l’impact délétère du confinement sur les mariages, le metteur en scène yonnais a vu dans Une Laborieuse Entreprise, un écho bien senti à cette dramatique conséquence, la mise en évidence des failles des couples unis plus par peur de la solitude que par amour. 

Un spectacle « so » covid

Avec beaucoup de dérision et d’espièglerie, Laurent Brethome s’amuse des comportements hygiénistes nés de la crise sanitaire et fait des Popokh des hystériques de la propreté. Pro masques et maniant les sprays virucides avec virtuosité, ils nettoient et désinfectent à tout va. A ciel ouvert, les rires grinçants, jaunes et franchement libératoires, fusent et résonnent contre les murs des maisons voisines. Maintenir ce festival est donc un pari réussi. La mine heureuse du public à la sortie du spectacle en est clairement la meilleurepreuve.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à La Roche-sur-Yon

Une Laborieuse Entreprise d’Hanokh Levin
Festival Esquisses D’été – La Roche-Sur-Yon
Jardin Des Compagnons 
Rue Saint-Hilaire
La Roche-Sur-Yon
Du 23 Au 30 Juillet 2020 A 20 H
Représentation Supplémentaire A 10h Le 30 juillet 2020
Durée 1h10 environ

Du 17 Au 29 Août 2020 dans le cadre du Festival Le Quai l’été du centre dramatique national Angers Pays De La Loire

Mise en scène de Laurent Brethome
Traduction de Laurence Sendrowicz – Editions Théâtrales (Théâtre Choisi 1 – Comédies)
Avec Rejane Bajard, Dominique Delavigne, Philippe Sire & Stan Michalski (Musicien)

Crédit photos © Gérard Llabrès

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut