Circassiens en cage 

À Bruxelles, sur les hauteurs du parc Rasquinet, aménagé sur le site d’une usine de pédales de vélo, le duo du collectif Back Pocket s’empare de la célèbre expérience du physicien Erwin Schrödinger et imagine un huis clos acrobatique entre introspection, folie et lutte intérieure. 

Dans le cadre de la première édition du festival transfrontalier iTAK, imaginé par les Halles de Schaerbeek et le Manège de Maubeuge, auxquels se sont adjointes les scènes de Mons et de Valenciennes, Aurélien Oudot et Mikael Bres invitent le spectateur dans l’intimité de deux prisonniers confrontés à l’enfermement, à la promiscuité, évoquent le rapport à l’autre. Conjuguant art du mime et de l’acrobatie, ils s’inspirent autant de Fight Club de David Fincher, que des réminiscences d’un confinement encore très présent dans nos mémoires. 

Grâce à un dispositif trifrontal entourant un cube transparent de 4 mètres sur 4, les deux artistes livrent une performance intense, sensuelle autant que musculeuse jouant sur les ambiguïtés entre réalité et fantasme. Sont-ils vraiment deux ? Ou l’un n’est-il pas le double de l’autre ?

Encore en rodage, notamment dans sa version en extérieur, Le Chat de Schrödinger séduit par l’engagement des corps des deux circassiens, leur complicité, leur capacité à donner vie à un récit multiple. Une belle mise en bouche pour lancer ce nouveau et prometteur festival printanier !

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Bruxelles

Le Chat de Schrödinger du Collectif Back Pocket
Festival iTAK
Les Halles de Schaerbeek
rue de la Constitution 20
1030 Schaerbeek

Création mars 2022
Création et interprétation d’Aurélien Oudot et Mikael Bres

Crédit photos © Valentin Boucq

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Gloire sur la Terre de Linda McLean - Mise en scène de Maëlle Poésy © Vincent Arbelet

Combat(s) de Reine

À Théâtre en mai du Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, Maëlle Poésy donne
Aller à Haut