People United de Joanne Leighton June Events c© Patrick Berger

June Events s’offre une « Preview »

En attendant la réouverture imminente des salles de spectacle, si bien évidemment les conditions sanitaires le permettent, l’Atelier de Paris propose un avant-goût de sa programmation printanière. Pour cette première journée de présentation professionnelle, le duo Liz Santoro-Pierre Godard invite à une réflexion sur les discordances qui animent deux corps similaires et la chorégraphe francilienne Joanne Leighton donne vie à des clichés, croquant la foule, qu’ elle soit furieuse, joyeuse ou religieuse. 

La météo fait des siennes en ce début mai. Le printemps capricieux invite les giboulées de mars, les frimas d’avril, dans la danse, mais comme on dit « temps gris et pluvieux pour événement heureux ». A la Cartoucherie, le sol est détrempé, de grosses gouttes froides tombent des arbres. Sourire aux lèvres, Anne Sauvage, directrice de l’Atelier de Paris, accueille avec chaleur les professionnels, qui ont bravé les éléments un brin automnal, pour participer à la réouverture du lieu. Rien d’autre ne viendra assombrir la joie des artistes de présenter leur travail à l’occasion de ce préambule professionnel au festival June Events. 

De la géométrie… 
Mutual Information de Liz Santoro & Pierre Godard
June Events
© Patrick Berger

Quand on pénètre dans la salle de spectacle, au centre, deux femmes nues se font face. Leur ressemblance physique – cheveux blonds, yeux clairs, corps gracile – est troublante, comme si l’une, l’autre se regardait dans une glace. Il en va de même pour les gradins, installés en bi-frontal. Au sol des triangles de mousse constitués de tissus recyclés et compactés, forme un dessin géométrique parfaitement symétrique, qui évolue tout au long du spectacle. Le temps que tout le monde s’installe, que le silence se fasse, sur le plateau tout semble comme suspendu, arrêté. Rien ne vient perturber l’étrange intimité qui unit ce duo de copies conformes. 

…à la dissonance 

Sans un bruit, Liz Santoro et Jacquelyn Elder se lèvent, s’éloignent l’une de l’autre, se placent devant des vêtements, empruntés à d’autres compagnie et parfaitement rangés de part et d’autre de la scène. De nouveau, leurs regards se croisent. Elles se défient au Chifumi, celle qui l’emporte choisit la tenue. Commence alors une singulière et lente chorégraphie. Pas à pas, geste à geste, les deux danseuses semblent agir en miroir. Pourtant, de petites différences, des dissemblances, viennent rompre imperceptiblement l’accord parfait. S’amusant des paradoxes nés de la ressemblance des corps, mais des identités bien distinctes des deux femmes, Liz Santoro et Pierre Godard déploient une écriture chorégraphique faussement minimaliste. 

Intimité astringente 
MUTUAL INFORMATION, Conception Liz Santoro et Pierre Godard, Atelier de Paris/CDCN le 28 novembre 2020. Avec : Liz Santoro et Jacquelyn Elder (photo by © Patrick Berger / Atelier de Paris)

Au fil du spectacle, le décor se resserre, se simplifie. Les enchaînements des mouvements se font plus rapides. Les analogies gestuelles se délitent peu à peu dans un rapprochement déformé des corps, une intimité de confrontation jusqu’à la séparation totale de ce ballet discordant et gémellaire. Questionnant la norme, le rapport à l’autre, les similitudes et les différences, Liz Santoro et Pierre Godard signe une œuvre détonante où se conjugue mathématique et sensation charnelle. Agissant comme un envoûtement, Mutual Information ouvre joliment ce June Events tant attendu. 

Emporté par la foule 
People United de Joanne Leighton © Patrick Berger

A peine le temps de souffler, le théâtre de l’Aquarium ouvre ses portes. La chorégraphe francilienne Joanne Leighton convie à un voyage à travers une série de clichés vivants de foules en délire, qu’elle collectionne depuis plus de dix ans. Entrant par l’arrière de la salle, les neufs interprètes – Lauren Bolze, Marion Carriau, Alexandre Da Silva, Marie Fonte, Yannick Hugron, Philippe Lebhar, Maureen Nass et Thalia Provost, Bi-Jia Yang – investissent l’espace, prennent la pause. Visages crispés, grimaçants, poings guerriers pointés vers les cintres, ils revisitent les images de rassemblements, rappelant quelques mouvements sociaux, quelques luttes sociétales. A volonté, les corps des danseurs se figent, se bloquent avant de s’animer à nouveau. 

Reportage photos

Véritable album de photos animées, People United passe en revue toute une série d’événements dont le point commun est le rassemblement, qu’il soit revendicatif, joyeux, religieux ou sportif. A travers les attitudes des corps, les expressions qui modifient les frimousses, les muscles qui se tendent ou se relâchent, tout un panel d’émotion transpire de chaque statuaire, de chaque tableau. Jouant sur les rythmes, sur les itérations, Joanne Leigthon décale le regard du spectateur, l’oblige à se rapprocher, à quitter sa posture distante. 

La transe de l’unisson
People United de Joanne Leighton June Events © Patrick Berger

Malgré une écriture étirée, qui ralentit notre capacité à traverser le quatrième mur, à plonger dans le foisonnement, le bouillonnement de la foule, la chorégraphe réussit peu à peu le tour de force de nous emmener à ressentir ce sentiment étrange de communion humaine, de transe qui habite les grands rassemblements. Cet effet, d’ailleurs, doit plus à l’énergie effervescente et à la présence solaire des neuf artistes, qu’à la danse en elle-même et la dramaturgie flottante de la pièce. Avec People United, Joanne Leighton signe un spectacle de belle facture où l’on prend plaisir à réveiller quelques souvenirs marquants de nos vies.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Plateforme professionnelle de June Events
L’atelier de Paris
La Cartoucherie
Route du Champ de Manoeuvre
75012 Paris

Mutual Information de Liz Santoro & Pierre Godard
Le principe d’Incertitude
Conception : Liz Santoro et Pierre Godard
Avec Liz Santoro et Jacquelyn Elder
Espace et collaboration artistique : Mélanie Rattier
Musique de Chris Peck
Durée 60 min

People United de Joanne Leighton
WLDN
Chorégraphie et direction de Joanne Leighton assistée de Marie Fonte
Équipe de création : Lauren Bolze, Marion Carriau, Alexandre Da Silva, Marie Fonte, Yannick Hugron, Philippe Lebhar, Maureen Nass, Thalia Provost, Bi-Jia Yang

Design sonore : Peter Crosbie
Costumes : Alexandra Bertaut
Scénographie lumineuse de Sylvie Mélis

Crédit Photos © Patrick Berger

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut