Palmarès des Molières 2020

La Covid-19 n’aura pas eu raison du spectacle vivant La 32e nuit des Molières vient de se terminer au théâtre du Chatelet, consacrant, en prime time sur France 2, un secteur culturel très fragilisé par la crise sanitaire. Enregistrée en préalable sans public afin de respecter les mesures barrières, l’émission rend hommage au théâtre et salue l’audace engagée de Simon Abkarian, l’univers fantasmagorique de Valérie Lesort et Christian Hecq, le beau travail d’Arnaud Denis, la gouaille d’Elodie Menant et la précision d’orfèvres d’Alexis Michalik.

Molière du Théâtre privé :

Marie des poules – gouvernante chez George Sand, de Gérard Savoisien, mise en scène Arnaud Denis, Théâtre du Petit Montparnasse.

Molière du Théâtre public :

Électre des bas-fonds, de Simon Abkarian, mise en scène Simon Abkarian, Compagnie des 5 Roues.

Molière de la Comédie :

La Vie trépidante de Brigitte Tornade, de Camille Kohler, mise en scène Éléonore Joncquez, Théâtre Tristan Bernard

Molière de la Création visuelle :

La Mouche, d’après George Langelaan, mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq, Théâtre des Bouffes du Nord.

Molière du Spectacle musical :

Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?, de Éric Bu et Elodie Menant, mise en scène Johanna Boyé, Théâtre du Petit Montparnasse.

Molière de l’Humour :

Alex Lutz, de Alex Lutz et Tom Dingler, mise en scène Tom Dingler.

Molière du Jeune public :

La Petite sirène, d’après Hans Christian Andersen, mise en scène Géraldine Martineau, Studio-Théâtre de la Comédie-Française. 

Molière du Seul/e en scène :

Monsieur X, avec Pierre Richard, de Mathilda May, mise en scène Mathilda May, Théâtre de l’Atelier. 

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre privé :

Niels Arestrup, dans Rouge, de John Logan, mise en scène Jérémie Lippmann.

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre public :

Christian Hecq, dans La Mouche, d’après George Langelaan, mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq.

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé :

– Béatrice Agenin, dans Marie des poules – gouvernante chez George Sand, de Gérard Savoisien, mise en scène Arnaud Denis.

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre public :

Christine Murillo, dans La Mouche, d’après George Langelaan, mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq. 

Molière du Comédien dans un second rôle :

Jean Franco, dans Plus haut que le ciel, de Julien et Florence Lefebvre, mise en scène Jean-Laurent Silvi.

Molière de la Comédienne dans un second rôle :

Dominique Blanc, dans Angels in America, de Tony Kushner, mise en scène Arnaud Desplechin. 

Molière de la Révélation masculine :

Brice Hillairet, dans La Souricière, d’Agatha Christie, mise en scène Ladislas Chollat.

Molière de la Révélation féminine :

Élodie Menant, dans Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ? , de Eric Bu et Élodie Menant, mise en scène Johanna Boyé.

Molière de la mise en scène d’un spectacle de Théâtre privé :

Alexis Michalik, pour Une histoire d’amour, d’Alexis Michalik.

Molière de la mise en scène d’un spectacle de Théâtre public :

– Simon Abkarian, pour Électre des bas-fonds, de Simon Abkarian.

Molière de l’Auteur francophone vivant :

– Simon Abkarian, pour Électre des bas-fonds

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut