L’expo Basquiat de la Fondation Vuitton se visite dès lors en ligne

Après la fermeture imposée aux lieux de culture, suite au confinement, la Fondation Louis Vuitton sort de sa torpeur et convie les internautes à visiter virtuellement ses plus belles expos. C’est l’impressionnante rétrospective de Jean-Michel Basquiat qui ouvre le bal. 

En mars dernier, la célèbre fondation, abritée au cœur du bois de Boulogne, dans l’immense et fameux paquebot conçu par Frank Gehry, annonçait sa volonté d’être plus présente sur le net en offrant trois rendez-vous culturels par semaine aux internautes – une expo, un concert et une classe d’excellence de violoncelle. C’est maintenant chose faire. Histoire d’appâter un public de plus en plus demandeur, C’est avec une visite virtuelle de l’exposition phénomène de l’automne 2018, consacrée à Jean-Michel Basquiat, que tout commence. 

Présentée du 3 octobre 2018 au 14 janvier 2019, cette rétrospective, riche de plus d’une centaine d’œuvres, faisait le tour de la foisonnante carrière de l’artiste américain, de ses débuts en 1976 jusqu’à sa mort des suites d’une overdose en 1988, en passant par ses heures de gloire au début des années 1980 grâce notamment à sa précieuse collaboration avec Andy Warhol. Véritable icône du Street Art, torturé, parfois naïf, Basquiat est avant tout un coloriste qui livre sur les murs, sur la toile ses rages, ses sentiments les plus bruts, et explore différentes thématiques allant du questionnement de son identité à la religion, en passant par la mort. 

En suivant la présentation vidéo d’une quinzaine de minutes, faîte par Olivier Michelon, commissaire associé de l’exposition, il est possible de (re)voir certaines de ses œuvres les plus emblématiques, tel que son autoportrait, Dos Cabezas (1982), ainsi que des tableaux moins connus provenant de collections privées, comme ce triptyque des vanités, intitulé Heads (1981-1982),dont les éléments sont réunis pour la première fois depuis sa création, ou comme Offensive Orange (1982) ou Untitled (Yellow Tar and Feathers) (1982). Bonne visite ! 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

#FLVchezvous de la Fondation Louis Vuitton 
Exposition Jean-Michel Basquiat

Crédit photos © Marc Domage et © OFGDA

Print Friendly, PDF & Email
Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut