Boyhood ou le quotidien sublimé

La justesse du propos et la simplicité des images sont les atouts de ce long métrage. En un mot… c’est magistral. Auréolé de l’Ours d’Argent du festival de Berlin, ce long métrage fleuve (durée : 2h42) dépeint sur 12 ans le quotidien ordinaire d’une famille américaine. Axé sur l’histoire du