Black Storm de Steven Squale ©Warner Bros France

Black Storm ou le retour des films catastrophes sur grand écran

Affiche du film Black Storm ©Warner Bros France
Affiche du film Black Storm ©Warner Bros France

Des effets spéciaux à couper le souffle pour un énième film catastrophe de bonne facture

Le synopsis : En une journée, la petite ville de Silverton est dévastée par une multitude de tornades sans précédent. Les habitants sont désormais à la merci de ces cyclones ravageurs et meurtriers, alors même que les météorologues annoncent que le pire est à venir…
Tandis que la plupart des gens cherchent un abri, d’autres se risquent à se rapprocher de l’œil du cyclone pour tenter d’immortaliser en photos cet événement exceptionnel.

La critique : Cousine éloignée de Twister de Jan de Bon, Black Storm signe le grand retour des films catastrophes américains. Loin des blockbusters et de leur casting à faire baver n’importe quel producteur, Steven Quale signe une œuvre intimiste. En s’attachant au point de vue de ses personnages incarnés par des comédiens qui sont pour la plupart d’illustres inconnus, il offre aux spectateurs la possibilité de s’identifier aisément à ces citoyens lambda qui, confrontés aux déchaînements des éléments, se révéleront lâche ou héros…
Malgré un scénario très basique, qui n’évite ni les clichés, ni les écueils, ce film frôle le docu-fiction. Parti pris intéressant, qui donne corps à ces tempêtes impressionnantes par leur taille et leur pourvoir dévastateur.
Mais, la vraie réussite de ce long-métrage réside dans la qualité de ses effets spéciaux, qui rendent totalement réaliste ces événements climatiques extrêmes, ainsi que leurs conséquences destructives… Parfait en ce mois d’août pluvieux, ce film sans prétention ravira les afficionados du genre, ainsi que des spectateurs en quête de sensations fortes…

De Steven Quale
Avec Richard Armitage, Sarah Wayne Callies, Max Deacon

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*