The Limits of control de Jim Jarmush

Print Friendly, PDF & Email

the-limits-of-control-01Balade enivrante au pays du Beau

Etonnant, déconcertant, hypnotisant, envoûtant, esthétisant, autant d’adjectifs qui pourraient qualifier le dernier long métrage de Jim Jarmsuh. Pendant presque 2h, nous suivons les errements à travers une Espagne intemporelle d’un l’homme solitaire (Isaach de Bankolé).

Tel un petit poucet, de vieilles boîtes d’allumettes remplaçant ici les cailloux, il va à la rencontre de son ultime mission. Tout au long de son périple, il va croiser différents personnages tous aussi atypiques les uns que les autres, de la femme fatale évanescente (Tilda Swinton sublime) au cow-boy décalé (Gaël Garcia Bernal). Cet ovni cinématographique, plus proche de l’essai que du film, est une véritable ode à tous les arts : peintures, design, architecture, sciences, cinéma, etc. Le réalisateur américain signe avec The Limits of control certainement le film le plus abstrait de sa carrière. Malgré sa langueur et sa longueur, laissez-vous subjuguer par ce voyage mystérieux où la beauté transpire de la moindre parcelle de pellicule.

The Limits of control de Jim Jarmush – Le pacte

Sortie le 2 Décembre

Vous souhaitez partager un commentaire?