Currently browsing

Page 2

Couv_hiver_credit Kiosque de Mayenne_@loeildoliv

L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds…, une ode poétique et sensible à l’humanité

Dans un décor apocalyptique, inhospitalier, alors qu’une tempête glacée gronde au loin, menaçant de tout détruire, deux âmes esseulées, isolées, vont apprendre à partager, à survivre, à s’aimer. Métaphore d’un monde à la dérive, d’une humanité moribonde, ce conte surréaliste imaginé par Philippe Dorin est une ode à la vie …