Merveilleuses de Catherine Hermary-Vieille… Une évocation flamboyante du Directoire

Merveilleuses_Joséphine_Catherine_Hermany-Vieille@loeildoliv
Catherine Hermany-Vieille, sur les traces de Joséphine avant qu’elle ne devienne L’Impératrice des Français

De sa verve incomparable et de sa plume de conteuse, Catherine Hermany-Vieille reconstitue, avec forces détails, la France de la fin du XVIIIe siècle, prise dans les tourments de la Révolution. En s’attachant aux Merveilleuses, ces élégantes éprises de liberté, d’amour, de luxe et d’indépendance, qui au lendemain de la Terreur furent les égéries de la vie parisienne, elle livre un roman intense et féministe… Captivant.

L’argument : Après avoir connu la Terreur, Rose de Beauharnais et Thérésia Cabarrus vivent une époque où la jouissance et la liberté sont à l’ordre du jour. Thérésia, qui collectionne les amants et lance les modes les plus provocantes, présente à Rose un petit général corse du nom de Bonaparte. Mais à son retour d’Égypte, celui-ci s’empare du pouvoir et exige de son épouse un sacrifice …

La critique : On se plonge toujours avec délice dans les livres de Catherine Hermany-Vieille. Cette narratrice et biographe remarquable n’a pas son pareil pour faire revivre une époque révolue en naviguant avec doigté dans les arcanes de l’Histoire, mêlant faits historiques et romances. Merveilleuses ne fait pas exception.

Gerard_-_Madame_Tallien@loeildolivier
Madame Tallien peinte par François Gérard

Après nous avoir conté l’histoire de la plus fameuse empoisonneuse du XVIIe siècle, Marie-Madeleine de Brinvilliers, dans La Marquise des Ombres, et fait revivre le cercle enchanté des amis de la Reine Marie-Antoinette, dans Les années Trianon, la romancière nous ouvre les portes des salons les plus courus du Paris enfiévré de l’après-Révolution où les Merveilleuses, élégantes qui ont échappé par miracle au couperet de la guillotine, organisent, à un rythme effréné, des fêtes plus voluptueuses et extravagantes les unes que les autres.
En dressant les portraits de ces audacieuses qui ont survécu à la Terreur et aux excès de la Révolution, Catherine Hermany-Vieille redonne vie à un pan oublié de notre histoire. Tant par son style fluide et léger que par son érudition, l’auteure nous entraîne avec finesse et passion sur les traces de deux de ces femmes d’exception qui seront happées par ce tourbillon fastueux, avant d’inscrire leur nom au Panthéon de l’Histoire : Madame Tallien, qui est à l’origine de la chute précipitée de Robespierre, et Marie-Josèphe Rose Tascher de La Pagerie qui, sous le nom de Joséphine, deviendra la première Impératrice des Français.
Dispendieuses, libertines, provocantes, indépendantes et avides de plaisir, ces souveraines d’un Paris effervescent qui ne connaît que frivolité, jouissance et volupté, vivront à outrance, bannissant toute limite. L’avènement de l’Empire mettra un terme à ces années de débauche et d’insouciance, mais aussi à leur amitié.

Firmin_Massot_-_Josephine_de_France_@loeildoliv
Joséphine de Beauharnais, future Impératrice des Français peinte par Firmin massot

N’hésitez pas… laissez-vous charmer par ces deux femmes. Au détour des pages, la plume féministe et élégante de Catherine Hermany-Vieille vous laissera entrevoir leurs secrets, vous dévoilera sans pudeur leur intimité, et racontera leur étonnant destin.

Editions Denoel
Editions le Livre de Poche

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Chroniques

Artaud à la folie

Au Lavoir Moderne Parisien, Florian Pâque évoque Antonin Artaud dans sa pièce
Go to Top