Les enfants , c’est moi… la maternité dans tous ses états

Les enfants , c’est moi… la maternité dans tous ses états

Print Friendly, PDF & Email
les enfants c'est moi _2__@loeildoliv

A la Présence Pasteur, Marie Levavasseur met en scène un conte pour enfants et adultes

Être mère quand on n’est encore, dans sa tête qu’une jeune fille, c’est loin d’être simple. Il faut accepter de grandir, de devenir adulte, de quitter le nid douillet, protecteur pour créer celui de l’enfant à venir. Avec finesse et intelligence, Marie Levavasseur chamboule notre vision très stricte de la figure maternelle pour mieux aborder les difficultés d’être parents à l’aune des ressentis d’un bambin en quête d’identité.

Dans un décor onirique fait d’objets récupérés dans quelques vides greniers ou quelques brocantes, une jeune femme (détonante Amélie Roman) conte son rapport à la maternité. Son nouveau-né dans un vieux landau, elle arpente la scène. Visage grimé, voix déformée, enfantine, elle a tout du clown. Elle s’amuse de ce nouvel état de mère. Elle présente sa famille, ses amies à ce petit être aussi attachant qu’encombrant. Si dans les premiers temps, le jeu, la découverte, l’enchantent, rapidement, les contraintes viennent perturber son équilibre, modifier sa vie d’avant.

les enfants c'est moi _2_© Fabien Debrabandere_@loeildoliv

dans un univers bucolique fait d’objets de récupération, Tim Fromont Placenti donne le la aux Enfants c’est moi © Fabien Debrabandere

En inversant la perception du monde, en s’intéressant au regard des enfants sur le monde des adultes, leurs comportements, Marie Levavasseur propose avec Les enfants, c’est moi, un conte humain, une fable initiatique où les petits apprennent à grandir, à s’émanciper, et les parents à lâcher prise, à accepter de faire confiance. S’éloignant des sentiers battus, elle signe un spectacle ingénieux, burlesque et décalé qui parle de tout, de la vie, de la mort, de l’abandon, et surtout qui parle à tous.

La présence juvénile et pantomimique d’Amélie Roman et les musiques enlevées de Tim Fromont Placenti, sont les atouts charmes de cette pièce qui questionne sans fard sur la maternité et la parentalité avec lucidité. Une ode aux mamans vibrante, touchante.

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Les enfants c’est moi de Marie Levavasseur
Festival d’Avignon le OFF
Présence Pasteur
13, rue Pont Trouca
84000 Avignon
jusqu’au 29 juillet 2018
tous les jours à 11h25 relâches 7, 16, 21 & 28 juillet 2018
Durée 55 min

Mise en scène de Marie Levavasseur
Avec Amélie Roman, Tim Fromont Placenti
compagnie Tourneboule

Vous souhaitez partager un commentaire?