Le Pays lointain, Lagarce remarquablement réarrangé par Christophe Rauck

Print Friendly, PDF & Email
AFF_fda18_d_030718-1_@loeildoliv

Au Festival d’Avignon , Christophe Rauck met en scène la promotion 5 de l’Ecole du Nord

Elle chante joliment aux oreilles la litanie de Lagarce, cette poésie si singulière, faite de répétitions et de scansions. En adaptant avec doigté et simplicité pour les quatorze comédiens de la promotion 5 de l’Ecole du Nord la dernière pièce du dramaturge français, Christophe Rauck donne au texte sa force vitale, sa puissance funeste. Une bien belle entrée dans la cour des grands pour ces acteurs en herbe.

La mort rode, vorace. Louis (évanescent Etienne Toqué) le sait, après le décès de son jeune amant, il y a peu, il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Il est temps pour lui de faire le point sur sa vie et surtout de renouer avec sa famille qu’il n’a pas vue depuis des années. À l’heure de faire le solde de tout compte, ses amants (ténébreux Alexandre Goldinchstein et ineffable Corentin Hot), ses amis (épatant Cyril Metzger et troublante Morgane El Ayoubi), sa mère (touchante Victoire Goupil), son père décédé, ses sœurs (pétillante Mathilde Méry et Caroline Fouilhoux), son frère et sa belle-sœur (inénarrable Claire Catherine) demandent leur dû. Ils content leurs histoires, leurs liens avec le poète, le fils prodigue qui a quitté la ville de province qui l’a vu grandir, pour s’épanouir, vivre son homosexualité à la capitale.

Pays-Lointain_-rauck_Avignon180719_©-Christophe-Raynaud-de-Lage_2318_@loeildoliv.

Louis et ses amants © Christophe Raynaud de Lage

Parfois, les paroles sont dures, féroces, terriblement lucides. Mais le plus souvent, elles sont douces, pleines d’admiration pour cet homme qui à l’aube de ses quarante ans n’a toujours pas trouvé comment dire qu’il est vraiment à ses proches, préférant garder pour ses amis des zones d’ombre, pour sa famille des mensonges. Pourtant, au fil des mots se dessinent une personnalité trouble, solaire, humaine.

Arrangeant le texte sous la férule de Christophe Pellet, les deux jeunes auteurs, issus des rangs de l’École du Nord, Haïla Hessou et Lucas Samain ont remanié et raccourci la pièce fleuve de Lagarce pour donner aux quatorze comédiens issus de la même promotion des rôles sensiblement équitables, mais sans rien perdre de sa substance noire, onirique. S’emparant de ce travail ciselé, précis, et il en faut pour adapter l’œuvre du dramaturge français, Christophe Rauck invite les jeunes pousses du théâtre français à investir le phrasé difficile, itératif qui donne au Pays Lointain sa funeste beauté.

ays-Lointain_Rauck_Avignon_180719_©-Christophe-raynaud-de-Lage_2489_@loeildoliv

Autour de Louis, famille et amis se retrouvent © Christophe Raynaud de Lage

Dans un décor dépouillé, où seules des cloisons blanches mobiles délimitent les espaces, les quatorze acteurs en herbe s’en donnent à cœur joie et font vibrer le texte de Lagarce dans toute sa rugosité, son âpreté. S’installant sur les bancs rouges qui bornent l’espace de chaque côté, ils ne quittent que rarement la scène afin d’assister aux interprétations, tout en retenue et finesse de leurs confrères. Forcément, tout n’est pas parfait, certains ont des présences scéniques plus éclatantes que d’autres, des jeux plus fins que d’autres, certains flottements inhérents au redécoupage du texte font jour, mais dans l’ensemble le résultat séduit et enchante. Et c’est bien l’essentiel. Un moment de théâtre délicat fait de bravoure, d’autodérision et de charme. Bravo !

Par Olivier Fregaville-Gratian d’Amore

Le Pays Lointain (arrangement) d’après Jean-Luc Lagarce
Festival d’Avignon
Théâtre Benoît XII
12, rue des teinturiers
84000 Avignon
Jusqu’au 23 juillet 2018 tous les jours à 15h00
Durée 2h15

Mise en scène de Christophe Rauck
Adaptation et dramaturgie : auteurs de l’École du Nord Haïla Hessou, Lucas Samain sous le regard de Christophe Pellet
Avec les comédiens de l’École du Nord (Lille) : Peio Berterretche, Claire Catherine, Morgane El Ayoubi, Caroline Fouilhoux, Alexandra Gentil, Alexandre Goldinchtein, Victoire Goupil, Corentin Hot, Margot Madec, Mathilde Méry, Cyril Metzger, Adrien Rouyard, étienne Toqué, Mathias Zakhar
Vidéo de Carlos Franklin
Son de Xavier Jacquot
Lumière d’Olivier Oudiou
Costumes de Coralie Sanvoisin

Vous souhaitez partager un commentaire?