Dans l’intimité créatrice de Joël Pommerat

Écrite en 2015 par Joël Pommerat, Ça ira (1) Fin de Louis, pièce inspirée de la Révolution françaiseinstalle ses valises du13 avril au 28 juillet 2019 au théâtre de la Porte Saint-Martin. Pour mieux décoder ce succès public et critique, auréolé de quatre Molières en 2016, Marion Boudier, dramaturge du spectacle et chercheuse en arts du spectacle, revient dans ce deuxième ouvrage consacré au metteur en scène de génie, sur la genèse de ce projet fou et invite à découvrir les coulisses de ce spectacle-monstre.

Né en 1963 à Roanne, Joël Pommerat fait partie des auteurs-metteurs en scène français dont on a plaisir à (re)découvrir le travail. Revisitant les contes pour enfants de Cendrillon à Pinocchio, ou s’emparant de l’actualité, du quotidien, pour leur donner une réalité scénique d’une rare vérité, d’une bouleversante intensité, l’ancien comédien, qui a créé sa propre compagnie Louis Brouillard en 1990, est père d’une trentaine de spectacle. 

Loin des sentiers battus, des parcours classiques, Joël Pommerat a une manière bien à lui de travailler, d’aborder le théâtre. C’est cette singularité que Marion Boudier décrypte et analyse dans ses livres. Entrée dans la compagnie comme dramaturge en 2013, elle suit le processus créatif de celui qui se définit lui-même comme un « écrivain du spectacle ». Après avoir donné des clés de compréhension sur sa démarche artistique dans Avec Joël Pommerat un monde complexe, la chercheuse en arts du spectacle, pénètre un peu plus l’intimité de l’auteur-metteur en scène, et convie à s’immerger dans toutes les étapes de la création de Ça ira (1) fin de louis

Ecriture au plateau, répétitions s’étalant dans le temps, travail de documentation, « dramaturgie prospective », collaboration avec  l’historien Guillaume Mazeau, Marion Boudier revient sur les deux ans qui ont été nécessaire pour mettre sur pied cette fresque théâtrale, cette reconstitution plus vraie que nature, plus contemporaine que jamais, de la Révolution française. Prévu pour faire l’ouverture dans la Cour d’honneur du Palais des Papes du Festival d’Avignon 2015, le spectacle est finalement créé au Manège de Mons. Des problèmes de santé ont malheureusement obligé Joël Pommerat à y renoncer. 

Quatorze comédiens sur scène, une mise en scène qui brise le quatrième mur, une scénographie ingénieuse, sont les pierres fondatrices de cette immersion totale dans les mécanismes qui ont mené le peuple à l’insurrection, au soulèvement. Faisant échos aux troubles, aux interrogations qui secouent la société française actuelle, Joël Pommerat signe une œuvre fascinante qui exacerbe les émotions et porte haut la parole politique. 

Essai passionnant, absolument pas didactique, mais au contraire concret et vivant, ce nouvel ouvrage de Marion Boudier se lit avec grand intérêt d’autant qu’il offre une porte d’entrée sur un univers trop souvent tenu secret, le processus créatif d’une grande œuvre. 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore


Avec Joël Pommerat
Tome II
L’écriture de Ça ira (1) Fin de Louis 
de Marion Boudier
Paru en mars 2019 aux Editions Actes Sud-Papiers
Collection Apprendre
175 pages
Prix : 15 €

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Chroniques

Burn out & Cie

Au théâtre des Carmes, Antoine Gouy est la victime sacrificiel du

Instinct de survie

Au 11. Gilgamesh Belleville, Catherine Germain nous invite à un visite bien
Go to Top