Banquières, banquiers, faites vos jeux !

Dans le cadre de la 23eédition du Festival Mythos de Rennes et avant de poser ses valises à Avignon cet été, la Compagnie Ontroerend Goed propose avec £¥€$ (Lies), une plongée ludique et singulière dans le monde de la finance. Avec espièglerie et ingéniosité, la troupe belge s’amuse à détourner les règles des jeux de hasard et de casino pour mieux décoder les mécanismes qui régissent les marchés financiers. 

Passer les portes du théâtre, après avoir longé les gradins, le spectateur est convié à traverser le quatrième mur, à s’installer sur scène, transformer en salle de casino. Dix croupiers, tous vêtus de noir, visage fermé, attendent qu’un à un les participants s’installent, se présentent, sept en tout par table. Un gong retentit. La partie vient de commencer, à chacun de miser avec les quelques sous glanés dans ses poches, son porte-monnaie. 

Ici, ni poker, ni Baccara, ni roulette, mais le monde, enfin celui des banques. Chaque table représente un pays, chaque candidat, une banque. Pas à pas, étape par étape, les règles du marché boursier sont exposées. Frileux ou flambeur, chacun investit, place son argent, des millions, mais attention les risques se jouent au dé. Si pour mettre en confiance, les gains sont assurés, au début, très vite, la machine s’emballe. Les pertes peuvent être de plus en plus lourdes d’autant que les produits financiers (obligation, shores, prêts, etc.) permettant d’engranger plus de bénéfices sont de plus en plus sophistiqués, de plus en plus attractifs, mais fragilisent, précarisent imperceptiblement le système. Le crash est-il évitable ? 

Avec savoir-faire, dextérité, la Compagnie Ontroerend Goed immerge les spectacteurs-acteurs dans une simulation interactive grandeur nature en plein cœur de l’effervescence d’un wall street fantasmé, d’un palais Brongniart réinventé. S’appuyant sur l’histoire de la finance depuis 100 ans, Joeri Smet, Angelo Tijssens, Karolien De Bleser et Alexander Devriendt inventent un jeu théâtralisé permettant à tout un chacun, même, les plus nuls en économie, de toucher du doigt la complexité du système boursier qui régit le monde et impacte sur les politiques de nos pays, sur nos vies. 

Bien évidemment, tout est simplifié afin de nous faire prendre conscience de la réalité d’un monde qui nous est totalement étranger, un monde où l’on joue avec les millions comme on le ferait avec un jeton sans valeur, un monde où l’on est tellement facile de fabriquer de la monnaie, quitte à frôler l’inflation. La crise est inévitable, la bulle spéculative que les habiles croupiers nous ont insidieusement aidé à créer, à coup d’emprunts, d’endettement, de produits d’assurance, d’achats d’obligation à d’autres pays, ne peut qu’exploser. Le jeu se confond avec une certaine réalité. La machine infernale de l’argent facile est en marche. Rien ne pourra plus l’arrêter. La musique se fait plus forte, le tempo plus rapide, l’excitation est à son comble. Le mur des désillusions, du crack boursier, se rapproche. Pourra-t-on limiter les pertes, les circonscrire ? 

Ludique, singulière, laissant la part belle aux spectateurs, l’impliquant à tous les niveaux, la performance de la compagnie belge Ontroerend Goed est une fort amusante et réjouissante façon de faire du théâtre.Porté par une troupe de comédiens aguerris, £¥€$ séduit, enchante, ensorcèle et ferait presque oublier la réalité. Trop dirigé, trop parcellaire, le système financier dont ils se font l’écho n’a pas d’autre issue que la banqueroute mondiale à répétitions. Toutefois, le jeu en vaut la chandelle. Au-delà du divertissement, cette pièce interactive permet d’ouvrir les yeux, de prendre conscience d’une autre dimension, loin du quotidien, loin de nos petites vies. Vertigineux !

Olivier Frégaville-Gratian-d’Amore – Envoyé spécial à Rennes


£¥€$ de la Compagnie Ontroerend Goed
Festival Mythos 
Rennes

Festival d’Avignon 
 Du 5 Au 14 juillet 2019
La Chartreuse – CNES DE Villeneuve Lez Avignon

Mise en scène d’Alexander Devriendt
texte de Joeri Smet, Angelo Tijssens, Karolien De Bleser, Alexander Devriendt
Avec Angelo Tijssens, Aurélie Lannoy, Joeri Smet, Charlotte De Bruyne, Hervé Guerrisi
Création régie de Babette Poncelet &Iben Stalpaert
Costumes d’Astrid Peeters
Composition musicale de Johannes Genard
Design de Nick Mattan
Scénographie de Vormen
Dramaturgie de Koba Ryckewaert, Zach Hatch, Julie Behaegel
Assistante de production Charlotte Nyota Bischop

Crédit Photos © Thomas Dhanens

Print Friendly, PDF & Email